A +
A -

Quelles aides financières pour la rénovation d’une maison ?

Vous prévoyez d’engager des travaux de rénovation pour votre habitation ? Il existe de nombreuses aides financières pour améliorer vos performances énergétiques. Pour plus de renseignements, demandez conseil à CORÉA, votre constructeur de maison dans le Calvados.

Le CITE

Le CITE vous permet de déduire de vos impôts 30% des dépenses engagées pour vos travaux. Ce crédit d’impôt est plafonné à 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple plus 400€ par personne à charge. Pour bénéficier du CITE vous devez être propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit et les travaux de rénovation doivent être réalisés par des professionnels qualifiés RGE pour votre résidence principale (achevée depuis plus de deux ans).

Quels sont les travaux éligibles ?

Chauffage et eau chaude sanitaire : chaudière gaz à très haute performance énergétique individuelle ou collective, pompes à chaleur air/eau et géothermiques, appareils à énergie hydraulique, solaire, combiné, au bois ou autre biomasse, appareils de régulation et de programmation du chauffage, compteur individuel dans les copropriétés, calorifugeage des installations de production ou de distribution, équipements de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid.

Isolation des parois opaques et vitrées

Mesures d’accompagnement : diagnostic de performance énergétique et audit énergétique, (uniquement réalisé hors de l’obligation réglementaire).

L’éco-prêt à taux 0

Particuliers, l’éco-prêt à taux zéro vous permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximum de 30 000€ pour réaliser vos travaux d’éco-rénovation. Un complément de 10 000€ maximum peut être demandé dans les 3 ans qui suivent la clôture du premier pour réaliser d’autres travaux (le total ne doit pas excéder 30 000€).

Pour les syndicats et copropriétaires, un éco-prêt à taux zéro existe aussi pour un montant maximum de 10 000 € par logement. Pour bénéficier de cette aide, vous devez faire réaliser la plupart des travaux par des professionnels qualifiés RGE.

Ce prêt est réservé aux propriétaires occupants, propriétaires louant leur logement, sociétés civiles non soumises à l’impôt dont au moins un des associés est une personne physique. Pour quel logement ? Tout logement construit avant le 1er janvier 1990 et déclaré comme résidence principale.

Les travaux éligibles : isolation de la toiture ou d’au moins la moitié des murs donnant sur l’extérieur, remplacement d’au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres donnant sur l’extérieur, installation d’un système de chauffage ou production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

L’anah

L’Agence nationale de l’habitat accorde des subventions aux propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources, aux propriétaires bailleurs, aux copropriétaires pour des copropriétés fragiles. En plus de vos revenus, d’autres critères sont pris en compte : les logements de plus de 15 ans à la date où le dossier de demande de subvention est déposé et les logements n’ayant pas bénéficié d’autres financements de l’État au cours des cinq dernières années.

Il existe deux déclinaisons à ce programme « Habiter mieux »

Habiter mieux sérénité

Accompagnement-conseil et aide financière pour faire un ensemble de travaux capables d’apporter un gain énergétique d’au moins 25 %.

Habiter mieux agilité

Aide financière pour les travaux de :

  • changement de chaudière ou du mode de chauffage,
  • isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur,
  • isolation des combles aménagés ou aménageables.

La TVA à taux réduit

Pour vos travaux d’amélioration de la performance énergétique, le taux de TVA, généralement de 10%, est abaissé à 5,5%. Cette aide sera automatiquement appliquée sur votre facture par les professionnels ayant réalisé les travaux

Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs, les syndicats de copropriété, les locataires et occupants à titre gratuit et les sociétés civiles immobilières pour les logements achevés depuis plus de deux ans, occupés à titre de résidence principale ou secondaire.